• Christ Avec Moi 2

Aimer en action et en vérité

Vous avez appris qu'il a été dit: œil pour œil, et dent pour dent. Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre. Si quelqu'un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. Si quelqu'un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui. Matthieu 5:38-41




Le texte que nous venons de lire le montrent bien. Tendre l'autre joue à celui qui vous frappe, laisser son vêtement à celui qui vous prend votre chemise, donner à celui qui vous demande. Aimer ses ennemis, prier pour ceux qui vous font souffrir.


Comment, nous qui sommes des gens raisonnables, sérieux, modérés, pouvons-nous entrer dans de tels excès ? Et d'abord, si tout le monde faisait comme cela, que se passerait-il ?


Nous savons tous que Jésus nous a beaucoup parlé d'amour. Et, dans notre esprit, il n'y a pas de discours plus consensuel. Qui pourrait être contre ? Aimer son prochain comme soi-même. Si tout le monde faisait cela, le monde irait mieux. Voilà ce que l'Église devrait prêcher. Et, en fait, c'est souvent cela qu'elle prêche effectivement. Vous vous rappelez sans doute ce maître de la loi, dans la Bible qui posa cette question à Jésus : « Et qui est mon prochain ? » Cela voulait dire : « D'accord, j'ai bien compris que je devais aimer mon prochain comme moi-même, c'est d'ailleurs ce que dit la loi, mais de qui s'agit-il, jusqu'où va ce commandement ? À partir de quand puis-je ne plus aimer en toute bonne conscience ? Qui est digne d'être mon prochain ? » Et Jésus lui répond par la parabole du bon Samaritain.


Selon Jésus, en aimant son ennemi, on se comporte comme Dieu lui-même qui aime les hommes, les bons et les méchants et alors qu'ils sont encore ses ennemis. C'est une invitation à être parfait comme notre Père dans les cieux est parfait. Vous vous souvenez bien que cela ne veut pas dire tout supporter sans rien dire, le mal que l'on vous fait ou le mal qui est fait à d'autres devant nous.


Nous sommes invités par le Christ à le vivre entre nous dans l'Église comme l'apprentissage de ce que nous aurons à vivre plus largement. Mais ensuite, justement, nous sommes appelés à vivre cet amour radical (extrémiste) dans le monde, le bon Samaritain étant l'exemple-même que cet amour concerne tous les hommes autour de nous et tout particulièrement les petits et les blessés.


Cette dévotion a été préparée par l’équipe Christ Avec Moi.


Notre application mobile est disponible en téléchargement libre en cliquant sur les liens suivants :

Version Android :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.goodbarber.christ&hl=fr

Version Iphone et Ipad

https://apps.apple.com/jp/app/christ-avec-moi-ministries/id1299501224?l=en

0 vue

© 2019 by Christ Avec Moi