Formé entre ses deux mains.

Mes enfants, pour qui j'éprouve de nouveau les douleurs de l'enfantement, jusqu'à ce que Christ soit formé en vous, Galates 4:19.



Pour façonner une poterie en terre, un potier prévoit les dimensions et la forme du pot qu'il va réaliser dans son atelier; il préparé la quantité d'argile qui lui est nécessaire, en la pétrissant et en l'humidifiant comme elle doit l'être. Il place cette boule d'argile sur un tour qu'il fait tourner pour donner à la pâte la forme qu'il désire. Pour cela, il se sert de ses deux mains: de l'une il façonne l'intérieur et de l'autre l'extérieur. Peu à peu, la poterie prend forme, se gonfle, se rétrecit, sous l'action des mains du potier. Puis la voilà terminée, prête à sécher avant d'être cuite dans le four.


Dieu agit ainsi à notre égard. Le modèle qu'il a en vue, c'est son Fils lui-même qu'il veut former en nous. Pour cela il prépare le matériau dont il a besoin. Puis Dieu s'occupe de notre formation, nous place sur son tour et nous prend en main.


Le travail du potier est donc une image de l'oeuvre que Dieu accomplit à l'égard de ses enfants. Il nous parle également de sa souveraineté, car il façonne comme il l'entend le vase qu'il crée. Et nous sommes assurés que son amour travaille pour notre bien.

4 vues0 commentaire