Jésus s’humilia jusqu'à la croix.

Toute la vie de Jésus est parsemée d’actes d’humilité, dont nous voudrions mentionner quelques aspects. En effet, à la veille de Sa mort Jésus-Christ lava les pieds de Ses disciples, manifestant une profonde humilité qui les étonna, et qu’Il voulut leur enseigner. En outre, Il s’humilia jusqu’à la mort de la croix. Il est clair que l’orgueil ou la surestimation de soi, est à la base de bien de nos conflits : nous avons l’impression d’être mieux que les autres ; nous croyons que nous détenons le nombril de la connaissance, de la dignité, de la culture, de la pensée, et que les autres n’ont qu’à se conformer à nos goûts et à nos désirs, souvent alimentés de préjugés culturels et raciaux. Comment pourrions-nous, avec de telles pensées, être disciples de Christ ? Si Jésus avait vécu avec cet état d’esprit, qui, sur cette terre, aurait pu L’approcher ? C’est pour cela qu’Il nous dit toujours : Il faut que vous naissiez de nouveau. Tout chrétien, quel que soit son niveau de spiritualité, a toujours besoin de naître de nouveau chaque jour, ce qui se situe dans la dynamique de ce que nous appelons le baptême du Saint-Esprit, qui n’est pas administré par un être humain, mais directement par Jésus-Christ, et ceci, quotidiennement.


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout