La joie est notre force.

Ils leur dirent: Allez, mangez des viandes grasses et buvez des liqueurs douces, et envoyez des portions à ceux qui n'ont rien de préparé, car ce jour est consacré à notre Seigneur; ne vous affligez pas, car la joie de l'Eternel sera votre force. Néhémie 8:10



Ne soyez pas dans la désolation, cessez de versez des larmes, quittez la dépression, l'apitoiement. Il est temps de se réjouir. Nous devons comprendre un principe : notre force dépend directement de notre joie. En d'autres termes, plus nous sommes joyeux, plus nous sommes forts.


L'ennemi, lui, désire nous maintenir dans un état de faiblesse afin de nous empêcher d'accomplir l'oeuvre de Dieu. Pour cela, il tente par tous les moyens d'ôter la joie de notre vie, par le découragement, l'apitoiement, la dépression ; ainsi, moins nous sommes joyeux et moins nous sommes forts. L'ennemi sait qu'en gardant l'homme dans un état de tristesse et d'abattement, il le maintient ainsi dans un état de faiblesse.

2 vues0 commentaire