Un fleuve d'eau vive.

Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Ecriture. Jean 7:38


Notons bien l'insistance du Seigneur sur le fait que l'eau qu'il décrit n'est pas stagnante, mais qu'elle jaillit et coule et vers l'extérieur. Que devient une eau stagnante? Nous le savons bien: elle croupit, se pollue et n'est plus bonne qu'à proliférer moustique et autres insectes indésirables. Au contraire, une eau qui coule librement s'oxygène, se purifie, se renouvelle.


C'est encore plus vrai pour la vie spirituelle dont l'eau est ici une image. Quand nous avons fait profiter les autres de ce que l'Esprit Saint nous a communiqué de Christ, il veille à nous faire bénéficier de choses nouvelles. Buvons donc abondamment à la source des eaux pour nous-mêmes d'abord. Nous ne manquerons pas ensuite d'abreuver ceux qui nous entourent.


Ne soyons pas comme l'esclave qui s'était contenté d'enfouir dans la terre la somme que son maître lui avait confiée. Communiquons ce que nous avons reçu comme Timothée en avait reçu l'ordre, et nous-mêmes nous aurons la joie de recevoir une riche bénédiction de la part du Seigneur.


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout